La conversion, quezako ? 

Votre site est en ligne, vous avez réussi à mener de front le développement et de déploiement ! BRAVO !
Votre stratégie d’acquisition porte ses fruits et vous avez des visiteurs… Maintenant, il faut inciter vos visiteurs à agir ou à convertir sur votre site ! Mais qu’est ce qu’une conversion ?

Il existe deux grands types d’action de conversion :

  1. les commandes pour un site e commerce
  2. la génération de prospects ou la complétion d’un formulaire pour un site non e-commerce (devis, recherche boutique, inscription newsletter,..).

Pour connaitre ce qu’on appelle votre taux de conversion ou taux de conversion vous pouvez le calculer via cette formule :

taux de conversion = action / nombre de visites

Vous pouvez aussi vous rendre ou dans votre back office de CMS ou sur Google Analytics si vous l’avez paramétrer. Pour en savoir plus sur Google Analytics, je vous prépare un article pour débuter sur la solution gratuite de Google.

Ce taux se trouve dans la section

Conversion sous menu Commerce Electronique / Vue d’ensemble .

Il existe d’autres solutions comme Store Métrics , mais personnellement je ne les ai jamais utilisées ! Faites nous un retour en commentaire si vous les connaissez 🙂

Est ce que j’ai un bon taux de conversion ?

Le taux de conversion varie énormément d’un site Web à un autre, en fonction de nombreux facteurs comme la nature du site (blog, galerie de photos, vitrine en ligne, etc.), la localisation géographique ou la notoriété de la marque. Ainsi, il est – presque – impossible de définir à l’avance ce qu’est un bon taux.

Vous pourrez néanmoins suivant votre secteur regarder la santé des e – commerçant par part de marché et par chiffre d’affaires. Voici un exemple des graphiques qui fournissent un point de repère.

conversion e commerce par secteur

Il existe aussi de nombreux articles qui chaque année vous donnerons des informations par device (mobile, ordinateur, tablette) et sur le comportement des internautes. Cela tombe bien voici un petit retour sur l’année, pour le marché français.

chiffre e commerce et conversion

Ce type de récapitulatif permet de connaître les grandes tendances du marché français et de pouvoir se fixer ses propres objectifs, on verra ci dessous quels sont les chiffres qui peuvent être de bons indicateurs.

On peut retenir que les ventes en lignes progressent fortement. Le nombre d’acheteur aussi, c’est le meilleur moyen de distribuer un produit ou un service aujourd’hui. Enfin, le mobile est lui aussi en forte progression il est donc très important de prévoir un site adapté à ce desktop.

Selon votre secteurs cela vous permettra de définir des objectifs et donc de savoir si votre taux de conversion est bon.

Quels sont les KPI qui peuvent expliquer le taux de conversion ?

Les KPI sont les indicateurs clés que vous pouvez suivre via vos outils d’analytics. Beaucoup sont disponibles dans votre back office mais cela reste très différent d’un CMS à l’autre. Personnellement, je vous recommande si vous le pouvez d’installer Google Analytics. Pour WordPress, il existe une extension qui vous permet facilement de connecter votre site à l’outil. (Bientôt un article détaillé).

KPI

Donc je vous conseille de suivre dans un premier temps : 

  1. Le taux de rebond : il correspond à la proportion de visiteurs qui visitent une seule page avant de quitter votre site. Un taux de rebond élevé peut signifier que votre contenu n’est pas adapté à votre secteur. Cela va nuire à votre référencement naturel et payant (via le quality score).
  2. Le temps de visite : il correspond au temps qu’un visiteur passe sur votre site. Aujourd’hui le temps est bloqué à 30 minutes sans actions par Google Analytics. Il est donc assez fiable et tient en un sens compte du fait que nous avons tous plusieurs onglets d’ouverts dans nos navigateurs (chrome, safari,..)
  3. Le nombre de sessions : correspond au nombre de visites qui sont réalisées sur une periode donnée. Il est bien de le coupler à votre nombre de visiteurs. Le rapport des deux vous donne le taux de revisite de votre site. Ainsi vous pouvez savoir si vos utilisateurs viennent plusieurs fois.
  4. Le taux de nouveaux utilisateurs :  il est intéressant de voir la part de nouveaux et d’anciens visiteurs pour en déduire l’évolution de votre communauté.

En conclusion lorsque tous ces indicateurs sont aux verts, le taux de conversion est aussi assez bon. Si toutefois ce n’est pas le cas c’est que votre offre plaît, mais qu’il y a un souci d’ergonomie. Voici quelques conseils pour optimiser votre taux de conversion.